Cisaille guillotine

Cisaille-guillotine : une découpe de tôle traditionnelle à Saint-Nazaire

Encore une machine industrielle indispensable au travail de la tôlerie fine : la cisaille-guillotine.

Telle une guillotine, elle coupe avec précision et efficacité vos pièces métalliques pour épouser la forme souhaitée.

Adressez-nous votre désir de forme ainsi que vos plans et concevons ensemble, au sein de notre parc de machines industrielles, vos pièces métalliques unitaires ou en série sur mesure.

Cisaille-guillotine : une technique traditionnelle de découpe et de traitement de tôle

Le cisaillage, ou cisaillement, est une méthode traditionnelle de découpe et de traitement de tôle réalisée à partir de machines nommées « cisailles ».

Il en existe deux types : les cisailles à lames circulaires et les cisailles-guillotines. Quel que soit l’outil, la pratique reste la même, c’est-à-dire que la feuille de tôle fine est découpée par action mécanique de deux lames : la lame inférieure et la lame supérieure. Tandis que la première est fixe, la seconde est mobile. Cette dernière s’actionne par pistons hydrauliques alimentés par un compresseur hydraulique.

Zoom sur la technique de cisaillage avec lames obliques

On distingue 3 façons de cisailler de la tôle.

  • Cisaillage avec lames parallèles
  • Cisaillage avec lames obliques
  • Cisaillage avec lames circulaires

Chez Proplis, nous effectuons principalement du cisaillage avec lames obliques. La découpe se fait de la même façon qu’avec des lames de ciseaux : les tranchants se rejoignent progressivement pour couper la feuille de tôle.

Le découpage s’applique sur une petite surface de métal pour vous assurer une opération précise et un rendu sans aucune déformation.

Aluminium, acier, Inox, zinc… Nos tôliers professionnels connaissent les caractéristiques de chacune des matières proposées pour identifier leur résistance et leur épaisseur, et ainsi régler les machines en conséquence.